De quoi s'agit-il? Depuis cette page vous pouvez utiliser les liens Web Collaboratif pour placer Nouvelle étude Nielsen NetRatings sur un site de gestion de favoris en ligne, ou le formulaire E-mail pour envoyer un lien par e-mail.

Web Collaboratif

E-mail

Envoyez le par e-mail
juillet 17, 2006

Nouvelle étude Nielsen NetRatings

Posté dans: General


Image fournie par wafer

6,6 % des internautes américains sont adeptes de podcasting.
Je m’étais dit au début que je n’allais pas parler de cette étude Nielsen NetRatings car elle n’apporte rien de neuf vraiment et Nielsen confond même les auditeurs de podcasts et ceux qui les produisent. Pourtant à force de lire n’importe quoi je suis bien obligé de vous donner mon avis :)

Tout comme Loïc, je regrette l’amalgamme qui est fait par Nielsen qui consiste à dire qu’il y a autant d’auditeurs de podcasts que d’auteurs de blogs. Cela ne veut rien dire, c’est comme comparer les lecteurs de journaux aux chanteurs de karaoké pour reprendre l’analogie de bizpodcasting.

Silicon.fr, probablement déçu du peu de succès de leur propre podcast, titre: “Podcast: la révolution n’est pas encore au rendez-vous” en oubliant que cela les auditeurs de podcasts représentent près de 70% de public en plus que ceux qui vont sur les sites de rencontres (3.9%) pourtant très populaires. (Oui, je sais, là aussi j’ai fait une comparaison stupide… c’était pour voir si vous suiviez)

La seule chose intéressante est le fait que le navigateur le plus utilisé par les auditeurs de podcasts est Safari sur Mac. Où sont donc passé les auditeurs sur PC? Cela veut-il dire que les gens font toujours l’erreur de dire podcast=iPod=MAC?
Peut-être le podcasting serait-il encore plus populaire si on l’avait baptisé Radio 2.0 comme le suggère certains membres du GPF.

Mise à jour: Arnaud me signale dans les commentaires que l’étude ne porte que sur les internautes américains de plus de 18 ans. C’est un détail essentiel qu’il ne faut pas perdre de vue: les internautes mineurs sont ici complètement ignorés par cette étude.

Revenir à: Nouvelle étude Nielsen NetRatings